Questions fréquentes

Vous trouverez ci-dessous des questions fréquentes au sujet des membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Si vous souhaitez en apprendre davantage, demandez un rendez-vous avec les missionnaires.

Croyances chrétiennes

Oui ! Absolument. En fait, le terme « mormon » n’est qu’un surnom. Nous sommes membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Par conséquent, nous croyons que Jésus-Christ est le Fils de Dieu, le Sauveur du monde, et qu’il nous aime plus que nous ne pouvons l’imaginer. Cela signifie-t-il que nous avons exactement les mêmes croyances que toutes les autres Églises chrétiennes ? Non. Mais nous nous considérons assurément comme des disciples fidèles de Jésus-Christ.

La Sainte Trinité est le terme utilisé par de nombreuses religions chrétiennes pour décrire Dieu, le Père, Jésus-Christ et le Saint-Esprit. Les membres de l’Église croient fermement en tous les trois, mais ne croient pas qu’il s’agit de la même personne. Nous pensons qu’ils sont unis et ont le même dessein. Leur but est de nous aider à connaître une joie véritable dans cette vie et dans la vie à venir (à laquelle nous croyons également).

Oui. Jésus est le fondement de notre foi. Nous préférons être appelés par notre nom complet, à savoir l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Dans le Livre de Mormon, il est écrit : « Et nous parlons du Christ, nous nous réjouissons dans le Christ, nous prêchons le Christ, nous prophétisons concernant le Christ, et nous écrivons selon nos prophéties, afin que nos enfants sachent vers quelle source ils peuvent se tourner pour obtenir la rémission de leurs péchés » (2 Néphi 25:26).

Le terme « mormons » est un surnom qui vient d’un livre d’Écritures propre à notre Église, le Livre de Mormon. Nous n’avons pas inventé ce surnom, mais beaucoup de gens l’utilisent pour décrire l’Église et ses membres. De par le passé, nous avons accepté le terme et l’avons même utilisé nous-mêmes, mais récemment, nous avons demandé aux gens d’appeler l’Église par son nom officiel : l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. De cette façon, tout le monde sait que Jésus est au cœur de notre religion et de nos croyances.

« Saints des Derniers Jours » est une bonne façon d’appeler vos amis qui sont membres de l’Église.

Oui Tout à fait. C’est la parole de Dieu, un livre d’Écritures sacrées et une lecture nécessaire pour une vie heureuse. En plus de la Bible, nous trouvons aussi l’inspiration dans d’autres livres d’Écritures propres à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Ils nous enseignent tous des vérités importantes sur Jésus-Christ.

La Bible a été écrite par des hommes inspirés, appelés prophètes. Dieu a parlé à des prophètes tels que Moïse et Ésaïe et ils ont écrit ses enseignements. Ces récits constituent l’Ancien Testament. Le Nouveau Testament est un recueil de récits rapportés par des disciples de Jésus, ainsi que de lettres de Paul et d’autres apôtres. Plus tard, ces deux testaments ont été traduits et compilés dans le livre que nous connaissons aujourd’hui comme la Bible.

Livre de Mormon

Le Livre de Mormon est un livre d’Écritures inspirées qui a été conçu pour nous guider dans la vie et nous rapprocher de Jésus. D’où vient son nom ? Il y a des centaines d’années, un ancien prophète du nom de Mormon a compilé les annales de son peuple. Il s’avère qu’ils ont rencontré beaucoup de difficultés comparables aux nôtres. Et comme nous, ils ont trouvé de la force en se tournant vers Jésus-Christ. Aujourd’hui, le Livre de Mormon est un compagnon de la Bible et un moyen de se rapprocher de Dieu et de comprendre son grand amour pour nous tous.

Voici un résumé de l’histoire épique qui se déroule sur mille ans :

En substance, le Livre de Mormon est l’histoire d’une famille. Léhi est un prophète vivant à Jérusalem. Dieu l’avertit, en songe, de quitter Jérusalem avec sa famille, parce que la ville sera détruite. Ils traversent l’océan jusqu’au continent américain. Ses fils aînés, Laman et Lémuel, ne croient pas que Léhi, leur père est inspiré. Ils ne cessent de se plaindre. Leur plus jeune frère, Néphi, est plein de foi. Il est choisi par Dieu pour diriger et instruire la famille.

Le peuple finit par se scinder en deux groupes : les Néphites et les Lamanites. Ces groupes entrent souvent en guerre et leur foi est constamment mise à l’épreuve. Cette foi remplit les pages du Livre de Mormon sous la forme de discours puissants, de leçons de vie et d’expériences spirituelles.

Après sa résurrection, Jésus rend visite au peuple sur le continent américain. Il leur enseigne le baptême et le pardon. Il guérit les malades et bénit les enfants. Il établit son Église. Contrairement aux habitants de Jérusalem, les gens l’écoutent et vivent en paix pendant plusieurs centaines d’années.

Malheureusement, au fil du temps, les gens perdent la foi et la guerre éclate à nouveau, anéantissant presque toute leur civilisation.

Comme la Bible, le Livre de Mormon a de nombreux auteurs. C’est une collection de journaux et d’histoires transmis d’un auteur à l’autre sur une période de plus de mille ans. Le premier auteur est le prophète Néphi, qui a quitté Jérusalem avec sa famille en 600 av. J.-C. et a fait la traversée en bateau jusqu’au continent américain. Néphi a transmis les annales à son frère cadet, qui les a à son tour remises à son fils. Chaque auteur a ensuite confié ces annales à une personne en qui il avait confiance. Mormon était le nom du prophète qui a rassemblé tous les écrits en un livre, d’où le nom de Livre de Mormon.

En 1823, Joseph Smith a été conduit jusqu’aux annales anciennes et les a traduites par le pouvoir de Dieu.

Le Livre de Mormon corrobore la Bible et clarifie souvent les enseignements donnés par Jésus-Christ. Dans la Bible, Marc et Luc racontent les mêmes histoires au sujet de Jésus, mais ces deux points de vue vous permettent d’en apprendre plus.

Ensemble, le Livre de Mormon et la Bible contiennent des milliers d’années d’inspiration, de conseils et d’enseignements. En étudiant ces deux livres, vous obtiendrez une meilleure compréhension de Dieu et de ce qu’il veut pour vous.

Recevez un exemplaire gratuit du Livre de Mormon.

Mode de vie

Les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont des gens comme tout le monde. Ils ont des hauts et des bas et une vie normale entre les deux. En fait, vous pourriez être surpris de voir à quel point nous sommes normaux ! Les saints des derniers jours ont la réputation d’être un peuple heureux et paisible. Mais cela ne signifie pas qu’ils n’ont pas de difficultés. Dans la vie, tout le monde mène un combat difficile, mais lorsque nous faisons de notre mieux pour vivre l’Évangile de Jésus-Christ, nous avons davantage de force et de paix pour aller de l’avant.

En ce qui concerne leur mode de vie, les saints des derniers jours s’efforcent de donner la priorité à Jésus en le plaçant au centre de leur vie. Leurs croyances sur le Sauveur et ses enseignements affectent leurs décisions quotidiennes, ainsi que leur façon de parler, de s’habiller et d’agir. Par exemple, ils évitent de travailler le dimanche afin de pouvoir aller à l’Église, servir les autres et passer du temps en famille. De plus, les membres fidèles de l’Église ne fument pas, ne boivent pas d’alcool et ne jouent pas aux jeux d’argent.

Les membres de l’Église de Jésus-Christ choisissent de ne pas boire de bière parce qu’ils croient en un code de santé inspiré qui les incite à prendre soin de leur corps. Elle repose en grande partie sur le bon sens. Pas de drogue. Pas d’alcool. Pas de tabac. En outre, elle nous demande aussi de nous abstenir de café et de thé. Les raisons de l’exclusion d’autres substances, comme le café ou le thé, sont peut-être moins évidentes. Cependant, nous croyons que ces instructions viennent de Dieu, aussi nous efforçons-nous de nous en abstenir.

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a beaucoup de traditions culturelles et de coutumes qui mettent l’accent sur la famille. Par exemple, les membres de l’Église réservent un soir par semaine à une soirée familiale ou une soirée au foyer en famille. D’autres activités ont lieu tout au long de la semaine, notamment des réunions à l’Église pour partager un repas ou faire une petite fête, ou pour permettre aux jeunes de se retrouver. Beaucoup de nos traditions sont classiques, comme le fait de célébrer les fêtes avec notre famille ; d’autres sont plus particulières, comme la bénédiction sacrée d’un nouveau-né pendant les réunions de l’Église. En tant que familles, nous prions et lisons les Écritures ensemble et le premier dimanche de chaque mois, nous jeûnons même pendant vingt-quatre heures ensemble.

Non ! Les membres de l’Église ont des familles de toute taille et de toute forme. Y a-t-il une taille recommandée pour la famille ? Non encore une fois, il s’agit d’une décision très personnelle. Une famille aimante peut être grande, petite ou entre les deux.

Non. Au début de l’histoire de l’Église, le Seigneur a commandé qu’un nombre limité de membres de l’Église pratique le mariage plural. Cependant, une révélation a été reçue à la fin des années 1800 pour mettre fin à cette pratique. Depuis cette époque, l’Église a enseigné que la monogamie est la forme de mariage que le Seigneur commande aujourd’hui. Bien que certaines personnes continuent de pratiquer la polygamie de nos jours, celles-ci ne sont pas membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est un endroit sûr où les gens peuvent venir avec l’espérance d’une vie meilleure grâce à Jésus-Christ. L’Église fournit des outils sacrés, des pratiques et des enseignements qui permettent d’acquérir et d’entretenir une relation avec Dieu. Et, en plus de cela, être membre de l’Église signifie appartenir à une communauté où les personnes se soucient les unes des autres.

Oui, tant au sein de leur famille qu’en tant qu’Église. Après tout, si la naissance et la résurrection du Christ ne valaient pas la peine d’être célébrées, qu’est-ce qui en vaudrait la peine ? Parfois les gens nous confondent avec quelques religions chrétiennes qui ne célèbrent pas les fêtes, mais rassurez-vous, nous les célébrons.

Réunions de l’Église

Les horaires des réunions de l’Église varient d’une assemblée à l’autre. Cependant, vous y trouverez toujours une réunion principale pour tout le monde suivie d’une séparation en classes selon le groupe d’âge ou les intérêts généraux.

La réunion à laquelle tout le monde assiste est appelée « réunion de Sainte-Cène ». Elle se compose de chants, de prières et de sermons (ou « discours ») faits par différents membres de l’assemblée chaque semaine. Mais la partie la plus importante de la réunion est le moment où nous prenons la Sainte-Cène (ou la communion) afin de nous souvenir du Sauveur.

De plus en plus de gens rejettent l’idée d’une religion organisée et préfèrent simplement être spirituels et mener une bonne vie. Mais les gens ont besoin des deux. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours apporte la structure et l’autorité de la prêtrise nécessaires pour accomplir tous les commandements de Dieu, notamment le baptême et la Sainte-Cène (ou la communion). Il est nécessaire d’aller à l’Église le dimanche, tout en faisant aussi l’effort d’être spirituel et de servir les autres tout au long de la semaine.

Faites-vous beau. Habillez-vous avec de beaux vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise. Sachez qu’en général, les hommes portent un costume, une chemise et une cravate et que les femmes sont en jupe ou en robe. Les enfants aussi sont bien habillés.

Nous espérons que non. Beaucoup de nos membres viennent seuls à l’Église chaque semaine. Toutefois, si vous souhaitez que quelqu’un vous accompagne pour la première fois, n’hésitez pas à prendre contact avec les missionnaires locaux et ils vous trouveront un ami qui s’assiéra près de vous. C’est toujours difficile d’être nouveau, quelle que soit la situation, mais vous ferez rapidement connaissance avec les autres membres et vous vous sentirez comme chez vous.

Oui ! Nous vous invitons à vous joindre à nous pour les activités hebdomadaires, les sorties en groupe, les projets de service et les réunions de l’Église. Nous serons heureux de faire votre connaissance et apprécierons votre participation au sein de la communauté.

Non. Les visiteurs ne sont pas tenus de participer. Lorsque le pain et l’eau de la Sainte-Cène (ou de la communion) sont distribués à l’assemblée, vous pouvez les prendre en souvenir du corps et du sang du Christ, ou vous pouvez simplement passer le plateau à la personne suivante. Mis à part cela, détendez-vous et profitez de la réunion. À l’École du Dimanche, l’instructeur demande souvent à des volontaires de lire. Ne levez pas la main si vous ne souhaitez pas participer.

Cela dépend probablement de la taille de l’assemblée que vous visitez. Dans certaines assemblées, il y a tellement de membres qu’ils ne se rendront peut-être pas compte que vous êtes un visiteur. D’autres sont tellement petites que les membres se connaissent tous. Ils reconnaîtront certainement un nouveau venu et l’accueilleront. Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous présenter et à poser des questions. Tout le monde sera content que vous soyez là.

Elles le peuvent et le font. Elles prêchent à la chaire, servent comme missionnaires, dirigeantes, conseillères et instructrices et détiennent beaucoup d’autres responsabilités.

Non. Nous ne sollicitons pas de dons et il n’y a pas de quête.

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a été officiellement organisée à Fayette (État de New York, États-Unis) en 1830. Le premier président de l’Église a été Joseph Smith. Il a eu une vision de Jésus-Christ et de Dieu le Père et a été appelé comme prophète pour rétablir l’Église de Jésus-Christ. Il a reçu la prêtrise de Dieu, a traduit le Livre de Mormon et a envoyé des missionnaires prêcher l’Évangile à travers l’Amérique du Nord et à l’étranger.

Le siège de l’Église a déménagé en Ohio, au Missouri puis en Illinois afin d’échapper aux persécutions et de trouver un endroit pour que ses membres puissent se rassembler. En raison de la suspicion et des conflits politiques locaux, Joseph Smith, le prophète, a été illégalement emprisonné et tué par des émeutiers en 1844.

Brigham Young est devenu le président de l’Église suivant. Il a conduit les membres de l’Église à travers les plaines des États-Unis, dans des chariots bâchés, jusqu’aux montagnes Rocheuses de l’Utah. Depuis cette époque, l’Église a augmenté de manière spectaculaire dans le monde entier. Aujourd’hui, il y a plus de 15 millions de membres dans 170 pays du monde entier.

Venez faire partie de notre famille dans l’Église

Vie de Jésus-Christ

La résurrection est la réunion de l’esprit et du corps après la mort, pour ne plus jamais être séparés. Jésus s’est levé d’entre les morts, ou est ressuscité, trois jours après sa crucifixion. Il vit toujours aujourd’hui, et nous aussi nous ressusciterons et vivrons à nouveau avec Dieu.

Personne ne le sait. Mais nous savons qu’il reviendra. Des anges ont annoncé aux apôtres de Jésus : « Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel » (Actes 1:11). La Bible et le Livre de Mormon parlent des signes qui précéderont la Seconde Venue, comme les guerres, les famines et l’Évangile de Jésus-Christ prêché à toutes les nations.

Dans la Bible, Jésus est appelé par près de deux cents noms, descriptions et titres différents. Beaucoup de ces titres décrivent à merveille sa majesté et sa mission.

  • Christ
  • Sauveur
  • Rédempteur
  • Fils de Dieu
  • Jéhovah
  • L’Agneau de Dieu
  • Le Pain de vie
  • Conseiller
  • Emmanuel
  • Lumière du monde
  • Seigneur
  • Maître
  • Médiateur
  • L’eau vive
  • Prince de la paix
  • Avocat
  • Messie
  • Saint d’Israël
  • Fils unique
  • Bon Berger

Nature de Dieu

Nous croyons que nous sommes tous enfants de notre Père céleste. Et, étant un père bon et aimant (un père parfait à vrai dire), il est conscient de vous. Il vous connaît, ainsi que vos difficultés, vos triomphes, vos points forts et votre potentiel extraordinaire. Il sait tout cela et il vous aime. Beaucoup. Rien ne lui importe davantage que votre salut. C’est pour cela qu’il désire que vous appreniez à le connaître.

Si vous cherchez des preuves scientifiques indéniables de l’existence de Dieu, nous vous suggérons une approche différente. Chacun de nous peut obtenir la connaissance que Dieu est réel, mais cela se fait à travers un processus extrêmement personnel consistant à rechercher Dieu par l’étude, le service, la prière et l’inspiration divine. Quand nous avons acquis cette connaissance, nous voyons des preuves de l’existence de Dieu partout : dans la nature, dans notre vie quotidienne et dans les réponses à nos prières.

Dans l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, il n’y a peut-être aucun titre plus important pour Dieu que notre Père céleste. C’est parce que nous croyons que chaque personne a un esprit et que Dieu en est le père. Nous sommes littéralement ses enfants, et il veut entretenir ce lien de parenté avec nous. On trouve aussi d’autres noms pour Dieu (issus de l’hébreu) dans la Bible, notamment Élohim, Yahvé et Abba ; ce dernier étant celui employé par Jésus-Christ lorsqu’il s’est adressé à Dieu en prière dans le jardin de Gethsémané. Et que signifie Abba ? Père.

Prière

La Bible nous encourage à prier, tout en donnant beaucoup d’exemples et des conseils sur la façon de le faire :

Marc 11:24

« C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. »

Colossiens 4:2

« Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces. »

Jacques 5:16

« Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace. »

1 Jean 5:14.

« Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. »

Quand Jésus-Christ a encouragé ses disciples à prier, il a fait une prière à titre d’exemple pour eux. Elle est connue comme le « Notre Père », et elle peut nous servir de modèle pour prier. Nous commençons par nous adresser à Dieu en lui exprimant notre reconnaissance, puis nous lui demandons tout ce dont nous avons besoin, avant de terminer notre prière en disant « amen  ». Vous trouverez cette prière dans Matthieu 6:9-13 et Luc 11:1-4.

Il y a de nombreuses façons de prier. Nous pouvons prier seuls ou en famille. Nous pouvons faire une prière au moment des repas, le matin en nous levant et littéralement à n’importe quel moment de la journée. L’important est que nous prenions le temps d’exprimer sincèrement notre reconnaissance à Dieu et de lui demander son aide.

En plus de la prière, la méditation peut nous aider à centrer notre esprit sur Dieu et à ressentir l’Esprit. En ce sens, la méditation peut nous aider à nous préparer à prier.

Nous serions heureux de prier pour vous.

Temples et mariages

Cela dépend. Les temples ne sont accessibles qu’aux membres qui ont fait des efforts pour se préparer à tirer profit de leur expérience au temple. Mais lorsque la construction d’un temple vient d’être terminée, et à d’autres occasions spéciales, des visites guidées sont organisées pour le public afin qu’il puisse en découvrir l’intérieur. De nombreux temples ont également un centre d’accueil des visiteurs et un jardin ouverts à tous.

Pour les membres de l’Église, le temple est différent des autres bâtiments de l’Église. C’est un endroit où ils se rendent pour faire des promesses à Dieu. Cela comprend les promesses de respecter les commandements, d’être de bons maris et de bonnes épouses et de prendre soin les uns des autres en partageant ce que nous avons. De plus, parce que nous croyons que les familles sont éternelles, une grande partie de l’œuvre accomplie dans les temples consiste à renforcer les liens familiaux. Les mariages sont accomplis avec pour but de durer toute l’éternité, pas seulement « jusqu’à ce que la mort [nous] sépare ». Les parents et les enfants deviennent une famille éternelle. Nous nous souvenons de nos ancêtres. Les temples sont des lieux très fréquentés !

La famille est essentielle au plan de Dieu pour notre bonheur et le mariage est destiné à durer au-delà de la mort. Dans le temple, mari et femme sont unis pour l’éternité. Cette cérémonie de mariage s’appelle un « scellement au temple » parce que le couple est uni pour cette vie et pour l’éternité. Les jeunes mariés promettent de s’honorer et de s’aimer totalement l’un l’autre et s’engagent à respecter les enseignements et l’exemple de Jésus. En retour, ils ont la promesse que leur mariage et leur famille dureront après la mort.

Dans les temples de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, mari et femme sont unis pour toujours. Cette cérémonie de mariage s’appelle un « scellement au temple » parce que le couple est uni pour cette vie et pour l’éternité. Toutefois, après cette cérémonie, le mariage est souvent célébré traditionnellement, avec une réception où les gens mangent, dansent et viennent célébrer l’amour.

Le fait de porter des vêtements religieux spécifiques et uniques se retrouve dans beaucoup de religions. Les vêtements religieux servent divers objectifs. Les sous-vêtements des membres de l’Église, appelés plus exactement sous-vêtements du temple, se composent de deux pièces semblables à un maillot de corps et un short. Les membres adultes de l’Église les portent sous leurs vêtements. Ils leur servent de rappel constant des promesses faites à Dieu. Ils sont considérés comme sacrés par les membres qui les portent.

Les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours peuvent se marier avec qui ils veulent. Cependant, seuls les couples dignes où le mari et la femme sont membres de l’Église peuvent participer à une cérémonie de mariage sacrée qui se célèbre au temple.

La vie après la mort

Pour nous, les cieux sont le lieu où les gens vivront éternellement en la présence de Dieu et Jésus. Les Écritures nous donnent un aperçu de ce à quoi cela ressemblera. Jésus a déclaré : « Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père » (Jean 14:2). Une des plus grandes joies des cieux est que si nous sommes justes, nous pourrons vivre éternellement avec notre famille et devenir « héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ » (Romains 8:17). Bien sûr, nous ne connaissons pas tous les détails relatifs aux cieux, mais en définitive, nous croyons que ce sera un lieu de « bonheur sans fin » (Mosiah 2:41), ce qui semble bien agréable.

Notre vision de l’enfer est différente de celle de l’image de la lave, du feu et des fourches représentés dans les films. Pour les personnes qui choisissent de ne pas suivre Dieu dans cette vie, leur esprit ira dans un enfer temporaire quand elles mourront. Dans ce cas, « l’enfer » se rapporte davantage à un état d’esprit qu’un lieu réel. La douleur viendra des regrets et de la tristesse, pas du feu et du soufre.

Mais Dieu et Jésus sont infiniment justes et miséricordieux. Nous croyons que les gens qui n’ont pas eu l’occasion de connaître et d’accepter Jésus dans cette vie en auront l’occasion après la mort. On leur enseignera son Évangile et, s’ils se tournent vers Dieu, ils auront une place dans le ciel après le Jugement dernier.

Le Jugement dernier aura lieu après le retour de Jésus sur terre et notre résurrection. Selon nos actes et les désirs de notre cœur, nous recevrons différents « degrés de gloire » selon ce qui est décrit dans 1 Corinthiens 15:41-42 : « Autre est l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune et autre l’éclat des étoiles : même une étoile diffère en éclat d’une autre étoile. Ainsi en est-il de la résurrection des morts. » Grâce à l’amour parfait et à la compréhension du Sauveur, tout le monde accèdera à une vie meilleure que celle qu’il avait sur la terre, mais seuls ceux qui ont suivi Dieu pourront vivre directement en sa présence.

Pour les saints des derniers jours, le mariage est destiné à durer éternellement. La cérémonie du mariage au temple comprend les mots « pour le temps et pour toute l’éternité », et non « jusqu’à ce que la mort vous sépare ». Mais ce ne sont pas les mots qui rendent le mariage éternel possible, c’est le pouvoir de Dieu. Les enfants nés de couples mariés au temple sont automatiquement « scellés » à leurs parents. Les familles qui se joignent à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours plus tard dans la vie peuvent aussi aller au temple pour être scellées ensemble.

Surmonter les épreuves

C’est normal d’éprouver du chagrin. On peut être triste tout en gardant la foi que Dieu nous aime et que tout ira bien à la fin.

N’ayez pas peur de parler de vos sentiments à quelqu’un, par exemple un professionnel de santé, un membre de la famille, un ami de confiance ou un dirigeant religieux. Donnez-leur l’occasion de vous consoler, même s’ils ne peuvent pas comprendre pleinement ce que vous traversez.

Vous trouverez aussi la paix dans l’Évangile de Jésus-Christ. Dieu est là ; il se soucie de vous et vous connaît. Jésus a pris sur lui toutes les souffrances de sorte qu’il sait comment vous aider à surmonter les vôtres. Vous pourrez être avec vos êtres chers après la mort. Ces enseignements n’effacent pas toute la douleur, mais ils peuvent donner l’espérance et la compréhension.

« Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. » (Apocalypse 21:4).

Le bonheur est un choix. Nous pouvons choisir d’être heureux même quand les choses tournent mal. Nous devons nous souvenir que Dieu nous aime et que « toutes choses concourent au bien » (Romains 8:28). Nous sommes ici pour progresser grâce aux difficultés, mais aussi pour trouver le bonheur tout au long du chemin. Nous choisissons le bonheur en ne nous comparant pas aux autres, en étant reconnaissant de ce que nous avons, en nous entourant de personnes positives, en servant les autres et en reconnaissant la main de Dieu dans notre vie. Le Livre de Mormon affirme que « les hommes sont pour avoir la joie » (2 Néphi 2:25).

C’est une bonne question. Tout commence par de petites choses. Il faut d’abord avoir le désir de changer et la foi que c’est possible. Avec l’aide de Dieu, vous pouvez tout faire. Le Livre de Mormon explique que « c’est par des choses petites et simples que de grandes choses sont réalisées » (Alma 37:6).

Choisissez quelques petites choses sur lesquelles travailler. Par exemple des objectifs spirituels, comme prier, lire les Écritures ou aller à l’Église. Ou alors, fixez-vous l’objectif de corriger une mauvaise habitude ou un péché. Jésus a payé le prix pour l’ensemble de nos fautes, péchés et chagrins parce qu’aucun de nous n’est parfait. Si vous ne savez pas quoi changer, demandez à Dieu. Rencontrez également les missionnaires qui vous aideront à savoir ce que Dieu souhaite pour vous.

Baptême

Oui Jésus a clairement dit qu’il est nécessaire de naître d’eau et de l’esprit pour entrer dans le Royaume des cieux (voir Jean 3:1-13).

Les saints des derniers jours croient que le Seigneur a révélé qu’une personne est suffisamment âgée pour se faire baptiser lorsqu’elle a au moins huit ans. La plupart des gens sont capables de discerner le bien et le mal quand ils atteignent cet âge. C’est la raison pour laquelle les membres de l’Église ne baptisent pas les petits enfants. Au lieu de cela, les enfants peuvent être baptisés à partir de huit ans.

Si le baptême n’a pas été accompli par l’autorité compétente ou de la façon dont le Sauveur s’est fait baptiser, il faudra l’accomplir de nouveau. Le baptême est requis pour être membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Dieu nous a fourni un moyen pour que tout le monde puisse recevoir toutes ses bénédictions, même après la mort. Le baptême et d’autres ordonnances essentielles peuvent être accomplis en faveur des personnes décédées sans avoir eu l’occasion d’en bénéficier. L’apôtre Paul a parlé du baptême pour les morts dans la Bible (voir 1 Corinthiens 15:29) et les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours continuent cette pratique dans les temples aujourd’hui.

Voici comment cela fonctionne : Les membres de l’Église font leur histoire familiale pour découvrir les noms des personnes décédées sans avoir été baptisées. Ils se font ensuite baptiser en leur faveur dans le temple. Ce service à l’égard d’autrui est offert par amour et, du fait que la vie continue après la mort, les personnes décédées ont connaissance de ces ordonnances et ont le choix de les accepter ou non.

Une fois que la personne est baptisée, des détenteurs de la prêtrise posent les mains sur sa tête pour la « confirmer » membre de l’Église et lui donner le don du Saint-Esprit.

Jésus a enseigné que le baptême est nécessaire pour entrer dans le royaume de Dieu. Mais qu’en est-il des personnes qui meurent sans avoir été baptisées ni même avoir entendu parler de Jésus-Christ ? Comment peuvent-elles être sauvées ?

Heureusement, Dieu nous aime et a prévu un moyen pour que chacun reçoive toutes ses bénédictions, même après la mort. Dans le temple, des baptêmes et d’autres ordonnances essentielles sont accomplis en faveur des personnes qui sont mortes sans avoir pu en bénéficier. L’apôtre Paul a mentionné le baptême pour les morts dans la Bible (voir 1 Corinthiens 15:29) et de nos jours, les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours continuent cette pratique dans les temples.

Voici comment cela fonctionne : Les membres font leur histoire familiale pour découvrir les noms des personnes qui sont décédées sans avoir été baptisées. Ils se font ensuite baptiser en faveur de ces ancêtres dans le temple. Ce service est fait avec amour, et comme la vie continue après la mort, les personnes qui sont mortes savent que les ordonnances ont été faites pour eux et peuvent choisir ou non de les accepter.

Découvrez comment vous vous faire baptiser.

Œuvre missionnaire

Chaque membre a le devoir de faire connaître l’Évangile, cependant, faire une mission à plein temps est un choix. Les jeunes sont fortement encouragés à faire une mission parce que c’est une occasion d’apprendre, de servir et de progresser.

Non. En fait, de nombreux missionnaires financent leur mission. Souvent, ils économisent depuis des années. Parfois, leur famille fait des sacrifices financiers pour aider le missionnaire à partir.

Non. En fait, « Elder » n’est pas un nom, mais un titre pour les missionnaires de sexe masculin. De même, les femmes missionnaires sont désignées comme « Sœur », suivi par leur nom de famille. Ce sont des titres de respect et d’honneur.

Non. Des dirigeants de l’Église inspirés affectent chaque missionnaire à un secteur de service. Certains resteront dans leurs pays d’origine et certains iront à l’étranger, mais tous sont heureux de servir car ils savent qu’en fin de compte, leur affectation vient de Dieu.

Cela varie d’un jour à l’autre mais, en général, les missionnaires rendent visite aux personnes, les servent, parlent de Dieu et bien plus encore. Cependant, ils ne sont jamais trop occupés pour vous aider si vous en avez besoin.

Travailler en binôme contribue à la protection des missionnaires. C’est également le modèle mentionné par Jésus : « Et il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux » (Marc 6:7).

Il y a plus de soixante-cinq mille missionnaires de l’Église de Jésus-Christ des Saint des Derniers Jours à plein temps dans le monde entier. Il y a probablement des missionnaires dans votre région si vous avez besoin d’eux.

La première étape consiste généralement à rencontrer les missionnaires. Ils vous enseigneront les croyances et les pratiques de base de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Ils pourront aussi répondre à vos questions au sujet de l’Église et vous faire savoir ce qui est attendu des membres.

Vous devrez aussi commencer à assister aux services de culte. Vous aurez la joie d’appartenir à un groupe de personnes qui se soucient les unes des autres et s’efforcent de suivre l’exemple de Jésus-Christ.

Enfin, une fois que vous serez prêt à vous joindre à l’Église, vous pourrez choisir de vous faire baptiser et devenir un membre officiel. Vous pourrez être baptisé par un missionnaire ou quelqu’un dont vous avez fait la connaissance à l’Église.

Découvrez d’autres sujets

Suivre Jésus-Christ

Qui est Jésus-Christ ? Jésus est le Sauveur du monde. Si nous le suivons, nous trouverons plus de paix et de bonheur dans la vie.
LIRE DAVANTAGE

Fortifier sa famille

Dieu a créé la famille afin que nous puissions trouver le bonheur, apprendre dans une atmosphère d’amour et nous préparer pour la vie éternelle ensemble.
LIRE DAVANTAGE

Comment prier

Prier est plus simple que vous ne le pensez. Dieu est là ; il entendra et répondra à vos prières.
LIRE DAVANTAGE

Qu’est-ce qu’un temple ?

Les temples sont des lieux de culte où nous nous rapprochons de Dieu.
LIRE DAVANTAGE
Mormon.org est en train d’écrire…